samedi 29 avril 2017

Nouveaux décors en mosaïque pour agrémenter vos murs extérieurs de maison !

Un gardien discret et vigilant ...

Un compagnon fidèle aura laissé une trace dans son ancienne maison !

Comme vous le constatez, je peux personnaliser vos murs en fonction de vos envies et projets... 

Et ce chat noir ne leur aura pas porté malheur



dimanche 16 avril 2017

thème de l'eau en dessin et peinture

Gouttes, peinture acrylique sur papier gris
L'eau est un thème qui m'a inspiré en dessin et peinture.

Mais comment retranscrire cette  matière et son mouvement ?

Choix hyperréaliste pour ces gouttes d'eau ci-contre
Rivière de montagne




Choix de la technique du monotype et de la peinture acrylique 

 pour retranscrire le mouvement des courants dans une rivière

 Résultat de recherche d'images pour "monotype technique"



Le monotype, en gravure, est un procédé d'impression qui ne permet pas de faire plusieurs épreuves. Il s'agit de peindre à l'encre typographique ou à la peinture à l'huile, ou à la gouache, sur un support non poreux comme du verre, du métal ou du plexiglas.
La peinture est ensuite passée sous presse avec un papier qui reçoit l'épreuve. Le support n'étant pas gravé, il peut resservir pour d'autres monotypes après nettoyage. Le monotype n'est pas une gravure au sens strict, mais une estampe (œuvre obtenue après un pressage manuel ou mécanique)



Cascade et sa fraicheur



Choix des feutres et de la peinture acrylique pour cette cascade

dimanche 9 avril 2017

2 nouveaux miroirs

Miroir Zen

J'ai créé 2 nouveaux miroirs au style graphique et épuré.

J'ai découpé du carton plume pour créer le miroir ci-contre et  y incruster des branches. Un peu de gel de texture et de la peinture acrylique bleue pour les finitions...
Miroir Rêves d'Asie



Les parties en négatif que j'ai découpées pour le miroir ci-dessus, m'ont servies pour créer un 2ème miroir.

Le fond est composé de collage de papier journal chinois, de papier de soie et de papier recyclé.
Les parties de carton plume ont été peintes en noir. 
L'ensemble a été verni 



Ils sont disponibles à la vente, à 45 € (hors frais d'envoi)

jeudi 30 mars 2017

aquarelle figurative ou moderne ?

 L'aquarelle se prête facilement à différents styles.

Facilement transportable, et riche d'effets potentiels, j'aime l'emmener en vacances ou en week end, pour des petits croquis d'architecture par exemple...

Quand j'ai un peu plus de temps, je me penche sur une nature morte ou un bouquet de fleurs...


 Les enfants peuvent aussi pratiquer l'aquarelle de manière ludique, comme ci-dessus:

 effets sur l'humide avec du gros sel...
Fleurs de tournesol sur papier Moulin du coq 
J'aime aussi m'inspirer de la calligraphie pour créer à l'aquarelle


mercredi 25 janvier 2017

Thème donné à mes élèves en peinture : la fenêtre ouverte

Illustration en peinture et collage d'un Poème de Paul Eluard, "Et un sourire"

"La nuit n'est jamais complète,
Il y a toujours, puisque je le dis,
Puisque je l'affirme,
Au bout du chagrin, une fenêtre ouverte,
Il y a toujours un rêve qui veille
Désir à combler, faim à satisfaire,
Un coeur généreux,
Une main tendue, une main ouverte,
Des yeux attentifs,
Une vie, la vie à se partager."Paul Eluard
peinture abstraite thème création fenêtre ouverte par artiste peintre severine peugniez diplomée beaux arts




vendredi 20 janvier 2017

Un de mes thèmes d'inspiration: insectes et coccinelles

La branche couverte de lichen a été glanée en Auvergne lors de balades familiales

 Un de mes thèmes d'inspiration en peinture a été les insectes et les coccinelles.

Notre prof de dessin aux Beaux Ars (coucou à Henryka!) nous avait proposé ce thème et je l'ai repris plusieurs années  plus tard !




J'aime beaucoup coller du papier journal et le faire ressortir avec un petit glacis à l'huile couleur terre d'ombre brûlée.

Travail du fond à l'encre, ajout de pierres, branches, sable et coccinelle en pâte de verre



Crayons de couleur sur papier noir

mardi 1 novembre 2016

Donation de près de 600 oeuvres au musée d'Orsay

Un couple de collectionneurs américains Spencer et Marlene Hays va donner son importante collection d’œuvres d'art dont des Bonnard et des Vuillard à la France,
Le couple Hays
"Cette donation exceptionnelle par sa taille et sa cohérence est la plus importante que les musées français aient reçue d'un donateur étranger depuis 1945", a indiqué le ministère de la Culture.
Les œuvres rejoindront le musée d'Orsay au décès des collectionneurs. Le musée leur consacrera un espace dédié.La collection de Spencer et Marlene Hays comprend quelque 600 oeuvres de la seconde moitié du XIXème siècle et de la première moitié du XXème siècle.

Une collection inaliénable en France

Pourquoi faire dons de ces œuvres à la France plutôt qu'aux États-Unis ?
Afficher l'image d'origine
Edouard Vuillard, Jardins publics
" Il y a un règlement en France qui a certainement été déterminant : c'est l'inaliénabilité des collections de l'État, c'est-à-dire l'impossibilité de refondre les collections, contrairement aux musées américains qui eux peuvent se dessaisir de leurs œuvres et les revendre", explique Isabelle Cahn, la conservatrice en chef du musée d'Orsay.
De fait, le couple a posé comme condition à sa donation que la collection, qui a sa cohérence, soit présentée dans un espace dédié. "Nous allons donc déménager la bibliothèque et la documentation du musée qui rejoindront sur 900 m2 environ un bâtiment annexe appartenant à l'Etat", a déclaré Guy Cogeval, le président du musée d'Orsay qui connaît le couple  depuis 2001.

Des autodidactes amoureux de Paris

Afficher l'image d'origine
Edouard Vuillard, femmes assises dans une pièce
D'origine texane, le riche homme d'affaires et son épouse sont des autodidactes, amoureux de Paris et de la peinture française de la fin du XIXe et du début XXe.
En plus de trente ans, ils ont bâti une collection autour, notamment, des peintres nabis qu'ils avaient dévoilée en 2013 au musée d'Orsay dans le cadre d'une exposition. Les 187 œuvres (peintures, papiers, sculptures) données samedi sont celles qui étaient exposées à cette occasion: 23 Vuillard, 12 Bonnard, 4 Maurice Denis. Outre les nabis, il y a aussi des œuvres d'Odilon Redon, Edgar Degas, Gustave Caillebotte, Camille Corot, Aristide Maillol, Amedeo Modigliani, Albert Marquet...

samedi 24 septembre 2016

Un de mes thèmes récurrents en création : l'Afrique

atelier art mosaique savenay mimi vermicelle cours peinture adulte enfant 5 ans
Tête de zébre, acrylique et collage de papier journal sur toile
J'aime beaucoup les couleurs de l'Afrique, ses artistes, ses masques et ses animaux.

Je suis allée au Burundi et au Sénégal et j'y ai ramené beaucoup de sensations, de couleurs et d'odeurs...

Mes voyages et mes découvertes nourrissent ma créativité et mon inspiration.
atelier art mosaique savenay mimi vermicelle cours sculpture adulte
Ludo l'hippo, terre cuite chamottée et émaillée

atelier art mosaique savenay mimi vermicelle stages cours enfant adulte
Masque au sourire, terre cuite brune  émaillée

Le masque au sourire a été réalisé avec une terre brune, puis recouvert d'un émail transparent juste sur le front, et d'un émail blanc mat sur les yeux et les lèvres

atelier art mosaique savenay mimi vermicelle
Masque mobile
  














Avec ce masque "mobile", je me suis inspirée de l'Afrique mais de manière plus discrète. Je me suis aussi inspirée des sculptures mobiles de Calder.

Ce masque est composé :

de bois flottés (bouche, nez, front),de tesselles de marbre et pierre, de disque laser (yeux), d'écorces d'arbre et de pâte de verre bleue (nez)

atelier art mosaique savenay mimi vermicelle cours stages vacances scolaires enfant adulte
 


Miroir d'inspiration africaine juste dans les couleurs ...
Il est composé de branches de glycine, de faïence rouge et de peinture acrylique

Il orne le salon de 2 jeunes mariés, parents d'un petit Sacha, que je salue !


Éléphant en majesté



Éléphant réalisé à la peinture acrylique, le corps de l'animal étant en relief grâce à un effet texturé.

Le sol est le résultat de collage de papier journal.




atelier art mosaique savenay mimi vermicelle stages cours enfant adulte
Masque africain








Ce masque a été réalisé en terre cuite, puis recouvert de tesselles de grès cérame.
Le front a été peint à la peinture acrylique.

Les yeux sont composés de coquillage et galet.

vendredi 23 septembre 2016

Space invader et la mosaïque




Space Invaders est à l'origine un jeu vidéo développé sur borne d'arcade par la firme japonaise Taito en 1978. 
Il est célèbre dans l'histoire du jeu vidéo.
Le principe est de détruire des vagues d'aliens au moyen d'un canon laser en se déplaçant horizontalement sur l'écran.
 Afficher l'image d'origine


Mais quel rapport avec la mosaïque me direz-vous ?

Vous avez certainement aperçu un jour, au gré de vos promenades une de ces mosaïques...
Moi-même j'en ai découvert une sur mon trajet quotidien !

Le mieux est de laisser parler "Invader", l'artiste créateur de ces mosaïques, en inspiration, bien sûr du célèbre jeu vidéo.

Afficher l'image d'origine


Qui êtes-vous, Invader ? D'où venez vous ?

Je me définis comme un AVNI, un Artiste Vivant Non Identifié, j'ai pris Invader pour pseudonyme et j'apparais toujours masqué. Je peux ainsi me rendre à mes propres expositions sans que les visiteurs ne soupçonnent mon identité ou ne remarquent ma présence même lorsque je me tiens à leurs cotés! Depuis 1998 j'ai dévelopé un projet de grande envergure qui répond au nom de code : Space Invaders.
 Afficher l'image d'origine


En quoi consiste le projet Space Invaders ?

Il consiste tout d’abord à libérer l’Art de ses carcans que sont les musées et les institutions. Mais il s’agit aussi de libérer les Space Invaders de leurs écrans de jeux vidéo pour les amener dans notre propre réalité. Tout a commencé le jour où j’ai voulu donner corps au pixel en le remplaçant par des carreaux de mosaïques. L'idée de départ était de réaliser une série de "tableaux" mais j'ai rapidement réalisé qu'il s'agissait d'un matériau idéal à poser directement sur un mur. J’ai alors eu l'idée de déployer mes créations sur les murs de Paris puis des villes du monde entier. Chacune de ces pièces devient le fragment d'une œuvre monumentale.

 Afficher l'image d'origine

Quelle est votre stratégie d’invasion ?
Quelles sont les règles du jeu ?


 J'ai peu à peu mis en place un système consistant à me rendre dans les capitales du monde pour les "envahir". J'essaie en général de placer entre 20 et 50 pièces par ville, ce qui commence à être un bon score. Parfois, je me rends à plusieurs reprises dans une même ville, mettant ainsi en place différentes « vagues d'invasions » comme je les appelle. Le but, c’est d'augmenter mon score, et de poursuivre mes «invasions» inlassablement, partout et tout le temps... Pour ce faire, je n'ai pas de stratégie préétablie,mais je m’efforce d'évoluer et de me renouveler sans cesse, de garder une part d’inventivité dans ce très sérieux projet d’invasion artistique.

Est-ce de l’Art ? Un jeu ? des Graffitis ?Du Street Art ?

C’est tout cela à la fois, et bien d'autres choses encore.
 Afficher l'image d'origine

 


Combien de personnes sont impliquées dans ce projet ?

Je me suis constitué une mini équipe qui m'aide à l'atelier mais cela reste très confidentiel. Même si c'est difficile à croire vu son ampleur, le projet "space invader" est le projet d'un seul artiste.
Il existe d'autres personnes à Paris ou ailleurs qui se sont mis à leur tour à poser des mosaïques dans les rues de leur ville. Ces initiatives sont tout à fait indépendantes de ma volonté mais il est agréable de constater que, d'une certaine manière, j'ai fait école.

 Afficher l'image d'origine

Pourquoi avoir choisi les Space Invaders comme figure centrale de ce projet ?

Parce qu'il s’agit à mes yeux de l’icône parfaite pour symboliser notre époque qui, avec les technologies numériques, vient de franchir un cap. De plus, le fait que ces créatures soient pixellisées font qu’elles sont faciles à reproduire en carrelage. Et puis leur nom était vraisemblablement prédestiné pour le projet que je me suis fixé: ce sont littéralement des « envahisseurs d’espace » !

 


Taito, le détenteur des droits sur le jeu vidéo « Space Invaders » n’a-t-il rien tenté contre vous ?

Il s’est manifesté à quelques reprises mais sans vraiment me causer de soucis. D’une certaine manière, je travaille dans leur sens, plutôt avec eux que contre eux. Ceci dit, j’ai commencé à m’inspirer des véritables « Space Invaders » et d'une poignée d'autres jeux vidéo, pour rapidement me détacher de ces modèles en les transformant et en les faisant évoluer. Je me suis donc éloigné des quatre figures originales de Taito pour créer mes propres créatures. Par ailleurs, mon univers artistique est nourri de nombreuses autres références qui sont venues s’ajouter à ce répertoire. Par exemple, j’ai récemment réalisé une panthère rose, une Joconde ou un Peter Pan. Mon œuvre est truffée de ce genre d'apparitions.
 Afficher l'image d'origine

Comment choisissez-vous les emplacements de vos mosaïques?

C’est un élément essentiel du processus qui est totalement subjectif, il s’agit pour moi de trouver les points névralgiques des villes que je parcours. Cela prend beaucoup de temps, c'est un long travail de repérage. Je compare souvent cela une acupuncture urbaine.
 Afficher l'image d'origine

 


Comment opérez-vous une fois dans la rue ? Les plaques de mosaïques sont-elles préparées à l’avance et prêtes à coller ?

Cela dépend, j'ai développé toutes sortes de techniques qui me permettent de m'adapter aux différentes situations comme la fréquentation du lieu, l'heure de l'invasion, la taille de la pièce, la hauteur de son emplacement… etc. L’idée étant d’être le plus rapide et le plus discret possible.
 Afficher l'image d'origine

vendredi 2 septembre 2016

Les expressions de la langue française : tout un art !!

Que vous soyez fier comme un coq
> Fort comme un bœuf
> Têtu comme un âne
> Malin comme un singe
> Ou simplement un chaud lapin
 
> Vous êtes tous, un jour ou l'autre
> Devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche

> Vous arrivez à votre premier rendez-vous
> Fier comme un paon
> Et frais comme un gardon
 
> Et là ... Pas un chat !

> Vous faites le pied de grue
> Vous demandant si cette bécasse vous a réellement posé un lapin
> Il y a anguille sous roche
> Et pourtant le bouc émissaire qui vous a obtenu ce rancard
> La tête de linotte avec qui vous êtes copain comme cochon
> Vous l'a certifié
> Cette poule a du chien
>
Une vraie panthère !
 
> C'est sûr, vous serez un crapaud mort d'amour
> Mais tout de même, elle vous traite comme un chien
> Vous êtes prêt à gueuler comme un putois
> Quand finalement la fine mouche arrive
> Bon, vous vous dites que dix minutes de retard
> Il n'y a pas de quoi casser trois pattes à un canard
> Sauf que la fameuse souris
> Malgré son cou de cygne et sa crinière de lion
> Est en fait aussi plate qu'une limande
> Myope comme une taupe
> Elle souffle comme un phoque
> Et rit comme une baleine
 
>
Une vraie peau de vache, quoi !

 
> Et vous, vous êtes fait comme un rat
> Vous roulez des yeux de merlan frit
> Vous êtes rouge comme une écrevisse
> Mais vous restez muet comme une carpe
> Elle essaie bien de vous tirer les vers du nez
> Mais vous sautez du coq à l'âne
> Et finissez par noyer le poisson
 
>
Vous avez le cafard

> L'envie vous prend de pleurer comme un veau
> (ou de verser des larmes de crocodile, c'est selon)
> Vous finissez par prendre le taureau par les cornes
> Et vous inventer une fièvre de cheval
> Qui vous permet de filer comme un lièvre
> C'est pas que vous êtes une poule mouillée
> Vous ne voulez pas être le dindon de la farce
> Vous avez beau être doux comme un agneau
> Sous vos airs d'ours mal léché
> Faut pas vous prendre pour un pigeon
> Car vous pourriez devenir le loup dans la bergerie

 
>
Et puis, ç'aurait servi à quoi


> De se regarder comme des chiens de faïence
> Après tout, revenons à nos moutons
> Vous avez maintenant une faim de loup
> L'envie de dormir comme un loir

 
> Et surtout vous avez d'autres chats à fouetter.


Billet d'humour de Jean D'ORMESSON !!!

 Et hommage à la langue française